La galette comtoise à la pomme

Ça y est, aujourd’hui, c’est l’épiphanie! Une bonne raison de se goinfrer de galette et de retomber en enfance en cherchant la fève. Si on connaît tous la galette classique constituée de pâte feuilletée et de frangipane, on connaît moins la recette franc-comtoise : une simple pâte à choux aromatisée à la fleur d’oranger. Ici j’ai choisi de lui apporter une petite touche fruitée avec des dés de pommes.

La galette comtoise est une parfaite recette pour les personnes qui n’apprécient pas la frangipane (et elles sont nombreuses!), de plus elle n’est pas compliquée à réaliser, si ce n’est réussir la pâte à choux.
Cette dernière ne va pas monter comme le font les choux, comme l’on pourrait le penser. L’appareil va effectivement gonfler à la cuisson mais va retomber dès sa sortie du four pour donner une galette d’environ 1cm d’épaisseur.

Ingrédients pour une galette comtoise :
_ 70g de beurre
_ 100g de sucre
_ 250ml de lait
_ 130g de farine
_ 3 oeufs entiers + 1 blanc et un jaune séparés
_ 2 c. à s. d’arôme de fleur d’oranger
_ 1 pomme bien acide style Granny Smith
_ 1 fève, plate de préférence.

_ On met le four à préchauffer à 210°C.
_ On commence ensuite notre pâte à choux. Dans une casserole, on met à chauffer le sucre, le beurre et le lait. On porte à ébullition, pas trop vite, puis on retire la casserole du feu.
_ On jette alors la farine d’un coup, et on mélange très énergiquement jusqu’à ce qu’elle soit bien intégrée.
_ On remet la casserole à chauffer sur feu doux en écrasant la pâte pour l’assécher un peu, durant 1 min ou 2,  jusqu’à ce que la pâte forme une boule lisse et homogène.
_ On sort du feu et on ajoute un à un les oeufs, puis le blanc, en remuant encore énergiquement (on se muscle les bras!).
_ On coupe notre pomme en petits dés d’1/2 cm qu’on ajoute à notre pâte, ainsi que l’arôme de fleur d’oranger, on mélange.
_ On étale notre préparation dans un moule rond beurré et fariné, on cache la fève sur un bord en la poussant presque jusqu’au fond du moule et en la recouvrant d’un peu de pâte.
_ On dore avec le jaune d’oeuf restant et un pinceau (délicatement), on dessine des croisillons ou des traits simples avec une fourchette ou un couteau, puis on enfourne pour environ 20min.

Il ne vous reste plus qu’à découper une couronne dans un morceaux de carton doré, et de couronner le roi ou la reine de la galette comtoise 😉

Duo2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s