La tarte au sucre québécoise

L’autre jour, je suis tombée par hasard sur une recette assez étonnante : la tarte au sucre québécoise. J’en ai trouvé plusieurs déclinaisons, il a été difficile pour moi de choisir laquelle j’allais réaliser… Mais quand on veut, on peut, alors voici donc la recette de ce dessert qui sort de l’ordinaire.

Cette tarte a une particularité : elle est un peu amère. En effet, le sucre utilisé dans cette recette n’est pas le sucre blanc raffiné que l’on a l’habitude d’utiliser en pâtisserie en France. Dans la recette que j’ai trouvé, il était dit d’utiliser de la vergeoise brune, mais je n’avais à disposition que de la « Poudre à Maurice », de la cassonade corsée qui a donné beaucoup d’amertume à ma tarte. C’était très bon, mais ce côté amer ne plaît pas à tout le monde 😉

Pour une tarte il nous faut :
Pâte sucrée à l’amande :
210g de farine
_ 25g de poudre d’amandes
_ 1 pincée de sel
_ 35g de sucre glace
_ 125g de beurre
_ 1 oeuf
Crème au sucre :
_ 300 g de vergeoise brune (ou de Poudre à Maurice, pour ceux qui veulent un peu plus corsé)
_ 250 g de crème fraîche à 35 % de matière grasse
_ 60 g de lait
_ 60 g de farine

  • On commence par la pâte. Dans un cul de poule, on met tous les éléments secs (farine, poudre d’amandes, sucre glace) et on ajoute le beurre. On sable à la main.
  • On bat un peu l’oeuf dans un petit bol, on l’ajoute dans le cul de poule et on mélange, mais juste le temps d’incorporer l’oeuf, pas plus.
  • On étale la pâte, on la pique, et on la fonce dans le moule à tarte beurré/fariné. On pique à la fourchette et on met au réfrigérateur le temps de préparer le reste.
  • On prépare ensuite la crème au sucre. On mélange d’abord la farine et la vergeoise dans une casserole. On ajoute ensuite le lait et la crème.

Préchauffage du four à 180°C.

  • On met la crème sur feu doux et, en mélangeant constamment avec un fouet, jusqu’à ce que la crème bout et épaississe. Une fois épaissie, on verse la crème sur le fond de tarte cru, et on enfourne pour une trentaine de minutes.
  • La tarte va gonfler, puis dégonfler en refroidissant.

Cette tarte se mange à température ambiante, ne la mettez pas au réfrigérateur !

Pour ma part,  j’aurai bien envie de la re-tenter avec une couche de confit de fruits entre la pâte et la crème, histoire d’équilibrer un peu l’amertume de la Poudre à Maurice.

Alors qu’est ce que vous en pensez? Ça vous tente?

À la semaine prochaine pour un nouvel instant gourmand ❤
OneShot1

Publicités

2 réflexions sur “La tarte au sucre québécoise

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s